Interview : Louise Geesink

  Ceux qui ont connu les coupures publicitaires sur TF1, lorsqu’elle était une chaîne publique, gardent sans doute un souvenir ému du petit lion Loeki qui ouvrait et clôturait ces écrans. Bien qu’étant très lié à l’histoire de la 1ère chaîne française c’est aux Pays-Bas que ce personnage a vu le jour grâce sous l’impulsion et la créativité de Joop Geesink. En 1984 il disparut mais c’est sa fille Louise Geesink qui reprit le flambeau en continuant à faire vivre à notre animal de drôles de petites aventures. 25 ans après la fin du règne de ce lion sur TF1 et 40 ans après sa naissance, elle nous raconte l’histoire de ce sympathique personnage…

Comment Le lion Loeki a-t-il vu le jour et comment est venue cette idée à votre père, Joop Gessink ?

Mon père avait son propre studio d’animation : Joop Geesink Dollywood (le plus grand studio en Europe dans les années 50 et 60) spécialisé dans les animations de personnages. Le studio s’est ensuite imbriqué avec un autre studio nommé Toonder Studio. Ces studios ont réalisé un total de 7000 courts-métrages mettant en scène Loeki entre 1972 et 2004.
La publicité est arrivée à la télévision néerlandaise en 1967. Entre chaque annonce publicitaire il y avait de courtes images de vagues d’eau. Du fait que le public n’était pas habitué à ce style de montage rapide, les publicités devaient avoir une pause entre elles. En Allemagne, les publicités étaient entrecoupées par de courtes animations : Mainzelmannchen. Mon père aimait l’idée et pensa à une alternative pour le réseau commercial néerlandais : STER (ndr : l’équivalent de la RFP en France).Il a pensé à un lion en tant qu’ héros de ces programmes car le lion est le symbole néerlandais.
Loeki (qui vient du mot anglais « Look ») fut ainsi créé. Le directeur de la STER aimait l’idée et a commandé quelques films tests pour le public. Le public a également aimé la chose…et donc le Lion Loeki fut né !! La première émission eut lieu le 2 janvier 1972.

Dans la plupart des pays le lion Loeki fut diffusé pendant les pages de publicité. Qu’est ce qui a mené ce type de collaboration ?

Les séquences duraient environ 4 secondes, il était donc facile de les utiliser entre chaque publicité. Par ailleurs les sujets des différentes histoires furent neutres, universels et sans text (à part quelques marmonnements).

En 1984 après la disparation de votre père vous avez pris la relève pour prendre soin de Loeki. Comment avez-vous appréhendé ce rôle et comment avez-vous géré la vie de ce petit lion ?

Après avoir fini l’académie des arts, je suis devenu designer graphique mais j’ai également fait de 30 à 40 épisodes de Loeki au début (il y avait une production de 300 films par an). J’ai compris l’humour et la façon de penser de mon père, il fut donc naturel que je suive ses pas. Quand il est devenu malade, il fut très heureux que je puisse prendre soin de son bébé Loeki.

Comment vous sont venues ces différentes idées développées dans ces vidéos ?

La même méthode que mon père.
Une fois par an je prenais quelques semaines de congés pour me poser et réfléchir à 300 nouvelles idées pour les films de Loeki. Les sujets partaient souvent de situations et de tendances de la vie quotidienne où chacun pouvait se reconnaître. Du fait que les histoires ne duraient que 4 secondes, les sujets devaient être très clairs et simples. Il n’y avait pas de temps possible pour mettre des sous-titres ou des histoires complexes.

Quel était le processus pour rendre vivant Loeki ?

1 – L’idée à travers d’un storyboard
2 – l’approbation des clients de la STER
3 – Un travail de réunion avec le réalisateur
4 – La production des costumes et des personnages. Loeki est une poupée de 25 centimètres
5 – La construction du décor et la fixation des lumières
6- Le travail d’animation qui prends environ une journée pour un film de 4 secondes
7 – l’édition
8 – l’Ajout des effets spéciaux (très important)
9 – le visionnage par les clients…suivi par un très bon repas !!

Une équipe d’environ 11 personnes a travaillé une année complète pour produire les 300 films.

L’un des phrases qui revient souvent est « Asjemenou » (en Français « Achemeneu »). Y-a-t-il une signification particulière ?

Asjemenou est un peu comme une expression qui signifierait « bon et bien quoi ??!! » et qui fonctionnait très bien pour les situations de Loeki. Quelque chose de bon à savoir pour le public français : du fait de la présence de Loeki sur TF1, mon père (qui faisait lui-même la voix de Loeki) a fait dire souvent à Loeki : « Voilà ! » et « Allez ! ».



Comme vous l’avez mentionné, en France Loeki est lié à la chaîne TF1. Quel fut le chemin parcouru par le petit lion pour venir des Pays-Bas vers la France ?

Mon père avait l’habitude de vendre ses films à travers le monde, je suppose donc que cela s’est passé à travers le MIP à Cannes ou à travers ses anciens réseaux.

La collaboration entre TF1 et Loeki s’est arrêtée en 1987 lorsque la chaîne fut privatisée. Y-a-t-il d’autres raisons qui expliquent cela ?

Non c’est effectivement car la chaîne était devenue privée.

25 ans après sa dernière diffusion en France, Loeki est toujours dans la mémoire et le coeur du public qui l’a connu alors. Comment expliquez-vous cette popularité qui perdure dans le temps ?

Merci…je suis très heureuse de savoir cela.
Ici en Hollande il est également très connu et apprécié. Je suppose que le petit lion est un personnage charismatique chaleureux. Ses situations peuvent être reconnues. Son humour est doux et amical.

Aux Pays-Bas Loeki a dit au revoir à la télévision en 2004. Comment s’est prise cette décision pour vous ?

Loeki fut à la base introduit pour que les publicités télévisuelles soient plus appréciables et acceptées par le public. Ce rôle n’était plus nécessaire après 32 ans. Par ailleurs montrer des publicités sans mettre de pause entre chacune d’elles permet également à la STER de générer plus de revenus. Ces revenus sont utilisés pour financer la télévision publique.
J’ai vu cette fin approcher avec la STER…et je ne peux pas me plaindre après 32 ans !! Nous avons fait de bonnes campagnes après la fin de la période STER. Et nous sommes toujours en train de réfléchir à de nouveaux rôles pour Loeki.

Cette année le petit Lion a célébré son 40ème anniversaire. Que pouvons nous lui souhaiter pour les prochaines années à venir ?

Loeki est toujours jeune dans son coeur ! Nous souhaitons une nouvelle direction pour lui. Et nous réussirons cela dans les temps à venir.

Pour finir auriez-vous un message pour le public français ?

Merci beaucoup pour votre accueil chaleureux envers Loeki après toutes ces années ! Mon père a toujours aimé la France et fut particulièrement content des représentations de Loeki à la télévision française.
Peut être que Le petit Lion fera son retour dans le futur. Jusqu’à ce moment là : « Voilà ! » et « Allez ! »
Merci…

Photos © Geesink Studio
Interview réalisée par E-mail – Novembre 2012 ©iletaitunefoislatele.com

Un grand merci à Louise Geesink pour avoir accepté cette interview ainsi que pour son accueil

Site officiel de Geesink Studio

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s