Babylone

En avril 1991 l’heure est aux changements et à l’euphorie sur La 5. La volonté de la nouvelle direction de la chaîne est de créer une Cinq familial et haut de gamme. C’est dans ce contexte que débarque Babylone le mercredi 3 avril 1991. Une émission improbable qui aura clairement marqué son époque et qui aura insufflé à la chaîne un vent d’air frais.
C’est Numa Roda-Gil qui est aux commandes de ce nouveau rendez-vous hebdomadaire. Il avait déjà officié sur Giga, une émission d’Antenne 2 visant un public similaire.
L’émission est une vitrine de ce qui se fait alors dans le domaine de la culture pop (notamment les comics ou les mangas) à travers des reportages, des extraits de films ou bien encore des interviews. A l’époque il n’existait pas une médiatisation de ces différents média comme aujourd’hui. Les dessins-animés japonais étaient férocement critiqués (on parlait volontiers de « Japoniaiseries »), les comics étaient souvent réservés à un public d’initiés (alors qu’aujourd’hui les multiples adaptations de supers héros au cinéma visent clairement le grand public). Bref le pari était loin d’être gagné et pourtant Xavier Couture (directeur des programmes jeunesse) a pris le risque. Beaucoup se souviendront avec des souvenirs émus des premiers extraits du dessin animé « Akira » ou bien encore du clip « Bouge de là » d’MC Solaar qui commençait à percer. Si aujourd’hui les fans de la pop culture s’émerveillent devant une chaîne comme Nolife, il faut réaliser que sans Babylone ce genre de médium n’existerait tout simplement pas.
Dans la forme l’émission était complétement déjantée. Numa Roda-Gil était une vrai pile électrique assumant parfaitement l’univers présenté avec une passion communicative. Le programme durait environ 30 minutes de manière hebdomadaire. Toutefois Babylone fera partie des émissions qui ne seront pas renouvelées à la rentrée 1991 du fait des premières difficultés de La 5. Babylone n’aura duré que 3 mois mais aura clairement marqué l’histoire de la chaîne et même de la télévision.
Numa Roda-Gil concluait souvent son émission de cette émission :
« Babylone ça cartonne ! Babylone c’est pas pour les crétins ! ».

Publicités

2 réflexions sur “Babylone

  1. Très bon article sur cette emission qui a mon avis ètait une des rares à ne pas prendre les ados pour des imbéciles en leur faisant découvrir pleins d’univers différents.
    Sauriez vous où je peux les retrouver ou comment les revoir?
    malheureusement je n ai pas trouvé grand chose sur le net. Merci

    • Merci beaucoup pour votre commentaire et pour votre visite sur le blog !
      Je partage pleinement vos impressions sur cette émission !
      Concernant ces émissions à ma connaissance elles n’ont pas été éditées et il est très dur de pouvoir
      trouver des vidéos. Toutefois on remarque que nombre d’émissions « cultes » ont eu le droit à des éditions
      DVD (cf les enfants du rock). On peut peut être espérer la même chose pour Babylone ?
      Bien cordialement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s