Graffitis 5-15

graffiti 515

©A2/DR
Nous sommes en septembre 1988 et depuis un an Antenne 2 subit, dans le domaine des émissions jeunesses, la concurrence du Club Dorothée de TF1. En cette rentrée, la chaîne phare du service public souhaite donner un nouveau souffle à ces programmes. Jacqueline Joubert quitte l’unité jeunesse d’Antenne 2. Dans le même temps se termine définitivement l’aventure de Récré A2 qui fut l’émission incontournable de la jeunesse à la télévision mais qui n’avait pas réussi à relever le défi de l’après Dorothée.
Christophe Izard prend la place de Jacqueline Joubert. L’homme est connu pour avoir fait les beaux jours de TF1 avec des émissions telles que L’île aux enfants, les visiteurs du mercredi ou bien encore le village dans les nuages. L’idée est d’apporter un nouveau ton, de nouveaux programmes avec de nouveaux animateurs.
Pour l’émission quotidienne on fait appel à deux animateurs qui connaissent bien la chaîne : Groucho Business (Alexandre Marcellin) et Chico d’Agneau (Sam Choueka). En effet ils ont participé aux Enfants du Rock (à travers la séquence nostalgique musique Rock’n’Roll Graffiti) et à l’éphémère expérience du Top 50 sur Antenne 2 (avant que celle-ci ne devienne l’émission culte sur Canal+). Deux personnages chargés d’apporter du peps avec Graffitis 5-15. Le générique de l’émission s’inscrit dans l’époque avec une utilisation de graphismes colorés et un jingle typiquement années 80. Le nom de l’émission serait un clin d’œil à leur précédente séquence au sein des Enfants du Rock. Quand à 5-15, cela correspond d’une part à la tranche d’âge du public visé mais aussi à la tranche horaire quotidienne de diffusion de l’émission (qui commençait à 17h20).
Greffiti grouchochico©A2/DR

Dès le premier numéro, le 5 septembre 1988, le ton est donné avec notamment une reprise par les deux animateurs d’une version accélérée de « I’m just a gigolo ». La liaison avec leur spécialité, la musique, et les émission jeunesses est donc ainsi faite.
Il est proposé des séries et des dessin animés entrecoupés de différentes séquences musicales et découvertes à travers notamment la rubrique Grafficurieux. Celle-ci permet aux téléspectateurs d’apprendre aussi bien comment se fabrique un livre que de réaliser une pâte à crêpe. Cette rubrique sera d’ailleurs rediffusée telle quelle dans l’émission estivale de 1988 d’Antenne 2 : Eric et compagnie.
Les deux animateurs facétieux partagent leur enthousiasme dans un petit décor de salon accentuant l’envie de convivialité proposé. Très vite les éléments de l’émission s’installent avec un troisième comparse nommé la truffe prenant la forme d’un ordinateur ou de bruitages divers et variés instaurant un dialogue surréaliste avec Groucho et Chico. Chaque fin d’émission est ponctuée d’une blague avec un « Arrosoir et persil »(Au revoir et merci).
A la même époque, dans l’émission Tout tout tout sur Antenne 2, Chico décrit l’état d’esprit qu’ils souhaitent apporter à leur jeune public : « On essaye de les amuser, essayer de gommer le côté violent et de les rendre encore plus curieux. ». Il est vrai que les séries proposées ne connaissent pas les polémiques rencontrées par le Club Dorothée et certaines animations japonaises. Néanmoins cela constitue également une faiblesse puisque la plupart des programmes proposés par Graffitis 5-15 sont des rediffusions et peu de séries connaissent la popularité d’autres séries de TF1.
Toutefois le duo connaîtra une certaine notoriété comme en témoigne leur couverture du journal Pif Gadget en 1989 qui est alors le magazine incontournable pour toutes les vedettes de la jeunesse. On les retrouve également dans l’émission du samedi matin d’Antenne 2 : Louf.
Graffitis 5-15 c’est un rendez-vous de bonne humeur, de découvertes et de blagues en tout genre. Le duo n’hésite d’ailleurs pas à sortir de temps à autres des studios pour emmener ses téléspectateurs à l’extérieur notamment dans des parcs d’attraction (on se souviendra de Planète Magique). En parallèle de Graffiti 5-15 et de Louf, le duo est aussi quotidiennement sur la radio RFM faisent d’eux des figures incontournables du paysage médiatique.
Néanmoins le Club Dortohée sur TF1 continue à exploser les audiences et ce sera le début de l’instabilité de ce type de programme sur Antenne 2.
En 1990 Marie-France Brière remplace Christophe Izard aux programmes jeunesses de la chaîne.
Près d’un an et demi après son lancement Graffitis 5-15 ferme ses portes le 16 février 1990 et laisse sa place à Giga.

graffiti515 2

©A2/DR

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s