L’interruption définitive de l’image et du son

Il y a 26 ans disparaissait une chaine généraliste nationale : La Cinq. Il y a quelques jours ce fut au tour d’une chaine thématique de tirer sa révérence : Nolife. Iletaitunefoislatele.com souhaitait donc revenir sur ce moment particulier dans l’existence d une chaîne de télévision : l’arrêt définitif de l image et du son.

La naissance d une chaîne s’accompagne d une communication qui établira ce lien particulier avec le téléspectateur. Lorsqu une chaine disparaît cela peut être également l occasion d inscrire définitivement l image de la chaîne dans la mémoire collective. Dans l’histoire de la télévision française, les fermetures de chaînes de télévision ont des raisons multiples : historique, technique, politique, rédactionnel…et surtout économique.

Il faut remonter au tout début de l’histoire de la télévision et plus particulièrement en 1937. La télévision n’était alors composée que d’une seule chaîne et son audience n’était en rien comparable à celle d’aujourd’hui. Les récepteurs de télévision restent des objets luxueux et qui ne touchent pas encore le grand public. C’est un changement technique (le passage de la diffusion à 455 lignes et la fin de la télévision mécanique) qui mit fin à Radio PTT Vision pour basculer vers la radiodiffusion nationale. Par la suite ce sont les événements de la seconde guerre mondiale qui mirent fin à cette instance pour arriver en 1943 à la création de Fernshsender Paris. De même l’Histoire mit fin à cette télévision franco-allemande par la création en 1944 de la RDF. Ces différentes étapes se sont faites sans transition.

610px-ORTF_1964.svg

Il en sera de même lors du passage de la RDF à la RTF puis de l’ORTF. Si l’identité et le statut changent, l’opérateur reste le même et là aussi il n’existe pas de véritable fin entre ces changements de personnalisation de la télévision.

La première véritable transition marquant la fin de chaînes de télévision fut en 1975 avec l’éclatement de l’ORTF. En guise d’adieu, les émissions et notamment les journaux télévisés reviennent grandement sur l’histoire de l’ORTF et son héritage rappelant ainsi sur quelles bases se sont constitués les futures TF1, Antenne 2 et FR3. Toutefois il s’agit d’un renouveau plus que d’une fin en soi. L’actionnaire unique restant le même : L’État.

 

Dark Vador TV6

La première véritable fin d’une chaîne de télévision viendra avec TV6. Pour des raisons politiques et après un an d’existence, la chaîne ferme définitivement ses portes le 28 février 1987.TV6 avait su construire un lien de proximité avec ses téléspectateurs et c’est ainsi qu’un manifestation comme ultime au revoir eu lieu le dernier jour de la chaîne devant ses locaux. Fidèle à son image c’est par une soirée musicale que se termine, à l’antenne, l’aventure. La dernière chanson, “on se retrouvera”, interprétée par Francis Lalanne sonne comme un leitmotiv. 1Ère chaîne de Pop culture de l’histoire de la télévision, TV6 reprend une figure majeur en ce domaine pour détruire l’antenne en la personne de Darth Vader de la saga Star Wars. Ce mélange humour et émotion deviendra une combinaison réutilisée par la suite pour d’autres chaînes.

avant dernier message

La deuxième chaîne à fermer définitivement ses portes, cette fois pour raisons économiques, fut La Cinq le 12 avril 1992. Les téléspectateurs ont assisté à l’agonie de la chaîne entre le mois de décembre 1991 et cette date fatidique. Là-aussi, le téléspectateur devient acteur de son programme avec une association défense mise en place et différentes manifestations comme le dernier direct en extérieur de la chaîne au mois de mars 1992. La Cinq disparaîtra mais avec éclat. Quelques jours avant la soirée de fermeture, une bande annonce fait la promotion de cette ultime programme annonçant l’apocalypse, le trou noir : “Vous pourrez dire à vos enfants j’y étais.”. La fin, d’une chaîne devient alors une expérience sensorielle. Après une soirée se remémorant l’Histoire et les moments forts de la chaîne c’est l’éclipse avec un ultime message comme un adieu “C’est fini”. La fin de la Cinq prouve que ce type de communication fonctionne. 26 ans, les ultimes images de la chaîne restent indélébiles dans les mémoires devenant sans doute une référence en la matière.


la sept

En attendant une autre chaîne fait ses adieux à un mois d’intervalle mais cette fois pour une logique de transition. La Sept cède ainsi sa place à arte mais ici le grand spectacle n’a pas sa place et c’est plus l’humour et la simplicité qui sont mis en avant. L’idée reste de coller au mieux de ce que fut la chaîne comme une conclusion logique. Ainsi comme le proclame la voix off “La sept s’éclipse”. Clin d’œil au précédent locataire du cinquième réseau hertzien français ?

virgin17

Avec l’arrivée du câble puis de la TNT ce sont une multitudes de chaînes qui se créent mais qui disparaissent également parfois en toute discrétion mais non sans émotion. On pensera notamment à Virgin 17 qui laissa sa place, suite à une décision de changement rédactionnel de son actionnaire principal, à Direct Star. Une étoile qui s’éteint après un résumé en images de ce que fut la chaîne…TF6 tire sa révérence de manière plus rythmée mais en prenant soin également de rappeler les 14 années de son existence et en remerciant la fidélité de ses téléspectateurs.
Pour d’autres chaînes la fin se confond avec une renaissance, ce fut le cas de Direct 8 devenue D8 où la transition se fit avec un rapide décompte et une émission de présentation de la chaîne.

nolife2

La dernière fermeture eut lieu il y a quelques jours avec la chaîne Nolife, là aussi pour des raisons économiques. Une audience confidentielle mais un public fidèle. On retrouve la même logique de la fin de La Cinq…sur une plus longue durée. Un soutien des téléspectateurs pour continuer à faire vivre la chaîne, l’annonce en émotion qu’il ne restera qu’une semaine à vivre pour la chaîne…Lors de la dernière soirée de la Chaine, Nolife ira comme un clin d’œil jusqu’à reprendre les derniers instants de La Cinq avec le décompte et le fondu enchaîné sur le noir à l’écran. Toutefois la chaîne restera fidèle à son ADN : humour, émotion et pop culture avec shoot them up, derniers messages pixelisés…mais surtout, grande première, une fin qui n’en est pas une. En effet pour sa dernière véritable semaine d’existence Nolife s’est transformée en Nolife mode Zombie la chaîne mort-vivante. Le principe est simple : tant que le signal n’est pas coupé, la diffusion continue comme un ultime best-of même si la production et tout ce qui faisait vivre la chaine n’existent plus…du moins à priori. Un ultime direct de dernière minute dans l’improvisation la plus totale sera quand même retransmis le vendredi 13 avril en soirée.

La fin d’une chaîne consolide donc le facteur émotionnel, sous toutes ses formes, qui créé ce lien privilégié entre le public et le medium. Une conclusion qui résumerait à elle seule l’histoire des ces différents canaux d’images.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s