Les chaînes éphémères

L’histoire de notre télévision s’écrit avec la naissance mais aussi la disparition de chaînes de télévision. La fin d’une chaîne de télévision est généralement un événement subi et marque la fin d’un cycle.
Toutefois, il existe des chaînes dont la durée de vie est volontairement inscrite sur une période donnée. Il s’agit des chaînes éphémères ou événementielles. La période actuelle nous donne l’occasion de revenir sur ces canaux à part.
C’est en 1994 que l’on retrouve, sans doute, les premières expériences de chaînes éphémères et plus exactement sur le cinquième réseau hertzien. La Cinq avait fermé son antenne le 12 avril 1992 et arte avait repris le canal au mois de septembre 1992. Or la chaîne culturelle franco-allemande ne diffusait qu’en soirée à partir de 19h. Le reste de la journée l’écran noir subsistait. C’est ainsi qu’au début de l’année 1994 une loi créa une chaîne de télévision du savoir, de la formation et de l’emploi. Elle prendra la forme de La Cinquième (devenue par la suite France 5) avec son inauguration au mois de décembre 1994. Tout au long de cette année, une plage de diffusion était donc vacante durant la journée sur la cinquième chaîne.

téléemploilogo

©Téléemploi/France télévisions/wikipedia/DR

Le gouvernement met donc en place une chaîne laboratoire comme une expérience de la future Cinquième. Une chaîne créée en moins de deux mois avec pour thématique l’emploi, les métiers et la formation. Elle prend tout simplement le nom de Télé emploi. Elle bénéficie des moyens techniques de France télévision. Le téléspectateur retrouve d’ailleurs à l’antenne des journalistes du groupe tels que Rachid Arhab ou bien encore Patricia Charnelet qui inaugure l’antenne. C’est également l’occasion de revoir Jean-Claude Bourret journaliste emblématique de La Cinq.
La chaîne ouvre ainsi son antenne le 28 mars 1994 pour trois semaines diffusions. Il sera proposé des émissions, des rendez-vous d’information (info-services), une série (bouge-toi)…
Le but étant également de donner la parole aux téléspectateurs et les aider dans leur recherche d’emploi ou dans la construction de leur projet professionnel. Pour cela, ils peuvent interagir dans ces émissions avec le téléphone mais également le minitel (36 15 tv emploi).
La chaîne émet du lundi au vendredi de 7h à 19h et le week-end de 12h à 19h. A la fin de cette expérience, France 3 prendra le relais avec une émission consacrée à l’emploi.
Le 6 mai 1994, le cinquième réseau est de nouveau mis à contribution mais cette fois pour un événement bien particulier : l’inauguration du tunnel sous la manche. Durant toute la journée, Frédéric Mitterrand relate les différentes festivités de cet événement. Plus que d’une chaîne éphémère, le réseau sert de relais à ce long reportage en direct.

tvfestivaldecannes

©Festival de Cannes/DR

Des chaînes de télévision peuvent donc être créées pour un événement particulier et limité dans le temps. L’idée étant alors de plonger le téléspectateur au cœur de l’événement et qu’il soit également acteur de ce qui lui est proposé à l’écran. Ainsi depuis quelques années, le festival de Cannes propose sa propre chaîne de télévision durant cette période de douze jours au mois de mai. De même durant le salon de l’agriculture fut mis en place une chaîne mettant avant différentes thématiques liées à l’agriculture : Terre d’infos.
chainedefidumonde

©Syfy/DR

Les chaînes éphémères sont également un bon prétexte pour promouvoir des chaînes ou des programmes déjà existants. Ainsi, la chaîne du fantastique et de la science-fiction Syfy a mis en place pendant un mois « la chaîne de la fin du monde » antérieurement au 21 décembre 2012, date à laquelle, selon certaines croyances, devait avoir lieu la fin du monde. L’occasion de diffuser des programmes liés à cette thématique mais aussi d’un beau clin d’œil à la chaîne Syfy.
Les différents programmes de télé réalité ont été aussi l’opportunité de mettre en place des chaînes éphémères, payantes cette fois, permettant tout à la fois de subventionner lesdits programmes mais également de faire parler de ces émissions. Ce fut le cas avec les fameux Loft Story de M6 ou bien encore Star Academy de TF1.

alamison

©Mediawan/♯Alamaison/DR

Le dernier exemple en date de chaîne éphémère est une initiative toute récente liée au contexte de l’épidémie du virus Covid-19. Le nom de cette chaîne #Alamaison.
A situation exceptionnelle, réponse médiatique unique dans l’histoire de la télévision. Le groupe Mediawan en collaboration avec France télévisions, Pathé Films, la Fondation Jérôme Seydoux Pathé, Gaumont, la CNC, M6, le Groupe TF1, UGC Images, Brut et Chefclub propose une chaîne éphémère et gratuite pour accompagner le confinement de la population en France. L’idée étant de proposer des documentaires, des films et des émissions issues des catalogues des médias précités avec un objectif éducatif. Le tout sans publicité et avec un versement des bénéfices à l’alliance «Tous unis contre le virus » de la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur ainsi qu’à la Fondation « Hôpitaux de Paris ». Cette chaîne est reprise sur l’ensemble des opérateurs télécom depuis le lundi 6 avril 2020 à 7h. Par la suite du contenu original devrait être produit pour ce canal.
Une initiative à souligner au-delà même de sa singularité dans l’histoire de la télévision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s